Risk Manager

Risk Manager, le visionnaire des risques.

Dans les activités industrielles, sanitaires ou encore financières, il y a maintenant un Risk Manager ou gestionnaire de risques ou encore manager de risques, qui est chargé d’anticiper les risques potentiels d’une entreprise.

Grâce aux témoignages de Chadi, Cynthia et Chloé, découvrez le métier du Risk Manager et son quotidien.

En quoi consiste le métier de Risk Manager ?

Chadi : Le Risk Manager est un analyste et un stratège, nécessaire à l’organisation d’une entreprise. Il travaille en général dans les banques, les sociétés d’assurance ou des bureaux d’études « R&D ».

Cynthia : Son rôle est d’identifier et analyser les éléments pouvant rendre l’entreprise vulnérable, aussi bien au niveau juridique que financiers. 

Chloé : Il doit constamment évaluer les répercussions financières des risques encourus, comme le vol, les accidents ou encore des incendies. 

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Chadi : C’est un métier innovant, jamais répétitif. Ce que j’aime, c’est anticiper les risques et les crises.

Cynthia : Aider aux décisions stratégiques de l’entreprise ! C’est grâce à nous que l’on va dans telle ou telle direction.

Chloé : L’analyse et la mise en place de solutions pour identifier les facteurs d’échec ou de perte.

Qu’est-ce que vous aimez le moins ?

Chadi : C’est un métier avec des données sensibles et confidentielles. Il faut savoir travailler en toute discrétion.

Cynthia : Le stress et la pression sont notre quotidien, surtout en cas de crise.

Chloé : Les audits peuvent prendre une temps. Il faut savoir être patient, même si l’on doit travailler dans l’urgence.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Chadi : En plus des connaissances en hygiène, sécurité et environnement, il faut avoir des connaissances en économie pour gérer les risques financiers.

Cynthia : Il faut un bon relationnel avec les équipes pour que le changement se fasse au mieux.

Chloé : Il faut également avoir connaissance des règlementations internationales et nationales pour toujours être dans la légalité.

Quelles sont les formations pour devenir Risk Manager ?

Il faut un niveau Bac+5 d’écoles d’ingénieurs, de commerce ou d’un master en gestion, économie, comptabilité ou finance, complété par une bonne dizaine d’années d’expérience dans le domaine.

Y a-t-il un concours ?

Si l’on passe par une école de commerce, l’obtention du concours est obligatoire.

Existe-t-il des écoles de Risk Manager ?

Il faut passer par une école d’ingénieurs, de commerce, de gestion ou encore un cursus en économie, comptabilité et finance, droit, sciences politiques ou assurance pour être formé à ce métier.

Une formation supplémentaire en management global des risques, en gestion des risques sur le territoire, en sécurité industrielle et environnement ou en gestion des risques industriels et environnementaux est un plus.

Quel est le salaire d’un Risk Manager ?

Le salaire d’un Risk Manager varie entre 55 et 100K€, selon l’entreprise et l’expérience.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Chadi : Soyez curieux et aiguisez votre culture générale. Vous devez avoir des connaissances dans la sécurité, l’environnement ou encore l’économie. 

Cynthia : Spécialisez-vous ensuite dans un domaine pour en devenir expert.

Chloé : L’expérience professionnelle est la clé pour pouvoir accéder à ce poste.

Quel autre métier auriez-vous pu choisir ?

Chadi : En restant dans la gestion des risques, peut-être auditeur Qualité au sein de cliniques ou d’hôpitaux pour la prise en charge des risques sanitaires.

Cynthia : Pourquoi pas travailler en cabinet de courtage.

Chloé : Pour moi, ce serait du consulting en tant qu’indépendant.