Jardinier

Proche, très proche de la nature, le jardinier passe ses journées dehors, à entretenir les espaces verts. Le jardinier peut travailler à son compte, pour une société ou une collectivité. Certains exercent directement au domicile des particuliers (jardinier à domicile).

Thomas, Olivier et Robin, tous les trois spécialistes des plantes et des espaces verts, nous parlent de leur métier, du salaire et de la formation de jardinier.

Retrouvez également un forum en bas de cette page pour discuter/échanger sur le métier de jardinier(ère).

En quoi consiste le métier de jardinier ?

Thomas : Le jardinier entretient des espaces verts : taille de haies, d’arbustes, tontes, débroussaillage, ramassage de feuilles, entretien de massifs, plantations, etc. Il élabore également des créations d’espaces verts : mise  en place de pavage, dallage, pose de bordures, pose de clôtures souples ou rigides, mise en place de brise vue.  Il s’occupe aussi de plantations et de tuteurages divers, et de l’engazonnement.

Olivier : Le rôle principal du jardinier est de s’occuper des extérieurs et de les embellir. Pour cela, il entretient les jardins, désherbe les massifs, plante et taille les arbustes, construit de la maçonnerie de jardin (terrasse, muret, pas japonais…), tond et entretient les gazons.

Robin : Le jardinier travaille dans le domaine de l’horticulture, il peut se spécialiser dans 5 branches différentes : le maraîchage, la pépinière, l’arboriculture, la floriculture et dans les parcs et jardins. On peut lui demander de conduire des engins spécifiques comme des tractopelles.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Thomas : Travailler en équipe et être à l’air libre.

Olivier :  Travailler à l’extérieur, le contact avec la nature et les plantes, et surtout repartir d’un chantier embelli après notre passage.

Robin : Mon métier me permet de travailler dehors, directement avec la nature, ce qui me procure une sensation de liberté, indispensable à mon équilibre.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Thomas :  Sans hésitation : la pluie !

Olivier :  Les mauvaises conditions météo comme le vent et la pluie, qui nous rendent nos journées vraiment pénibles.

Robin : L’hiver, et le salaire trop bas.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Thomas : Etre travailleur et volontaire car c’est un travail assez difficile physiquement. Aimer travailler en équipe et être en extérieur.

Olivier : Pour faire ce métier, il faut une bonne condition physique. C’est un métier très polyvalent en relation directe avec la clientèle.

Robin : Une bonne condition physique, car le jardinier est dehors par tous les temps, et aussi parce que c’est un métier manuel, où l’on fait beaucoup travailler le dos pour retourner la terre, ou porter des sacs de sable par exemple.

Quelle est la formation pour devenir jardinier ?

Avant le Bac, vous pouvez devenir jardinier en 2 ans en suivant après la 3ème :
– un CAPA en Travaux Paysagers, qui vous permettra de travailler tout de suite à la sortie,  ou si vous le souhaitez, vous pourrez continuez vos études en passant un  BTS en Travaux Paysagers.
– Il existe aussi le BEPA Aménagement de l’Espace, spécialité Travaux Paysagers, qui lui aussi vous permettra d’intégrer la vie active à la sortie, et de suivre ensuite si vous le désirez un bac professionnel ou technologique afin de vous spécialiser.

Dans les deux cas, vous y suivrez notamment des cours de reconnaissance de végétaux, et y apprendrez les techniques de jardinage (taille, tonte, etc).

Après le Bac,  vous pourrez passer un BTSA Aménagements Paysagers, qui dure 1 an.  Vous y apprendrez à reconnaître les végétaux et l’aspect économique du métier de jardinier(ère), afin de vous préparer à devenir chef d’entreprise.

Y a-t-il un concours de jardinier ?

Non.

Existe-t-il des écoles de jardinier ?

Oui, il faut s’inscrire dans une école d’horticulture, comme celle de Lomme (école publique), ou celle de Genech (école privée), toutes les deux situées dans le Nord de la France. Certains organismes de formation à distance propose de vous former au métier de jardinier(ère) comme le Cnfdi ou Natura-dis par exemple.

Quel est le salaire d’un jardinier ?

Le jardinier débute en général sa carrière avec le SMIC. Son salaire évoluera différemment si il travaille dans le privé ou dans le public, et pourra atteindre jusqu’à 2000€/mois en fin de carrière.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Thomas : Je conseillerais de suivre vos études en apprentissage, car c’est un  très bon moyen d’apprendre le métier de jardinier.

Olivier :  Si vous êtes une femme, je vous déconseille de partir dans cette voie car c’est malheureusement une voie de garage pour vous. Rares sont les femmes qui arrivent à décrocher un CDI de jardinier, personnellement, je n’en connais pas. Optez plutôt pour le métier de fleuriste.

Robin : Faites ce métier par choix et non pas par défaut, car c’est le métier que vous exercerez une paire d’années. Ensuite, vous pourrez faire évoluer votre carrière grâce à vos années d’expériences et à une V.A.E, vers des métiers comme paysagiste.


Ce métier vous intéresse ? Formez-vous à distance

Je m'informe gratuitement

Vous souhaitez vous former à ce métier ? Remplissez le formulaire ci-dessous :