Sous-officier de l’armée de terre

Le sous-officier de l’armée de terre commande un groupe de soldats. Il est l’intermédiaire entre les officiers et les militaires du rang.

Le métier

Le sous-officier ou la sous-officière, sur le terrain, encadre les soldats, il les forme et les conseille pendant les entraînements et les interventions militaires.

Ecoles à la une

Le +​

C'est un métier qui permet le partage de valeurs communes avec ses camarades. C'est également une aventure dû à l'imprévisibilité des missions. (Il y a aussi la satisfaction de pouvoir aboyer des ordres qui seront forcément obéis... mais peut-être qu'il vaut mieux ne pas le dire trop fort ?)

Échangez avec un professionnel

Qualités requises​

C'est un métier qui exige d'avoir le sens du devoir, de l'autorité et de se rendre disponible et mobile. Il exige également un sang-froid à toute épreuve et de grandes capacités d'adaptation. La vie de nombreux êtres humains, vos soldats entre autres, reposent sur vos épaules. (Pas de pression !)

Discutez avec un étudiant

Formations​

Dans l'armée de Terre, les sous-officiers et sous-officières doivent avoir entre 17 ans et demi et 32 ans, être de nationalité française et avoir un diplôme de niveau IV (bac ou équivalent). Le recrutement se fait sur dossier, tests médicaux, évaluations sportives et psychotechniques, et, enfin, entretien. La formation s'effectue à l'école nationale des sous-officiers de Saint- Maixent (79)

Prenez RDV avec un coach

Concours​

Il n'existe pas de concours pour l'armée de Terre en revanche il y en a un pour le concours de sous-officier de gendarmerie.

Écoles​

L'École nationale des sous-officier de Saint-Maixent (79).

Salaire

Un(e) sous-officier(ère) de l’armée de terre débutant(e) gagne le SMIC. Des primes et indemnités peuvent être versées en fonction des missions et de la taille de la famille du(de la) sous-officier(ère).

Conseil

Avant de s’engager, il faut être prêt à faire de nombreux sacrifices personnels. On ne choisit pas ce métier à la légère. Mieux vaut être passionné(e) et bien choisir sa spécialité. Un(e) sous-officier(ère) change de régiment environ tous les 6 à 8 ans, il faut donc aimer le changement et s’adapter facilement.

Le sous-officier de l’armée de terre commande un groupe de soldats. Il est l’intermédiaire entre les officiers et les militaires du rang. Il peut être affecté aux opérations de terrain ou travailler dans les services administratifs de l’armée.

En quoi consiste le métier de sous-officier de l’armée de terre ?

Bruno : Le sous-officier sur le terrain encadre les soldats, il les forme et les conseille pendant les entraînements et les interventions militaires. Personnellement, je suis chef de pièces d’artillerie, je commande et instruis un groupe d’hommes. En mission, je dirige les manœuvres militaires et les tirs des soldats.

Nicolas : Le sous-officier commande un groupe de soldats dans le domaine qui lui est affecté. Je suis chef d’équipe réparation, j’encadre une équipe de mécaniciens qui réparent et entretiennent les véhicules de l’armée. Avec mon équipe nous partons régulièrement en mission, où nous assurons le suivi, l’entretien et la réparation des véhicules utilisés par les troupes.

Jean-Louis : Je suis sous-officier au sein d’une unité de combat, je forme mes troupes à travers des entraînements intensifs, je leur donne l’esprit d’équipe et le sens de la discipline. Je les dirige pendant les interventions militaires.

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Bruno : Partager avec mes hommes les grandes valeurs de l’armée.

Nicolas : Les missions, j’aime l’imprévu.

Jean-Marie : Faire régner la discipline.

Qu’est ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Bruno : Il faut être disponible et être prêt à partir à tout moment, je le savais avant de m’engager mais mes enfants ne le comprennent pas toujours.

Nicolas : Les mutations, il faut savoir s’adapter facilement aux changements.

Jean-Marie : Les conditions de vie difficiles dans certains pays, il faut avoir le cœur bien accroché.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Bruno : Avoir le sens du devoir, savoir diriger des hommes et être disponible et mobile.

Nicolas : Etre un meneur d’hommes, savoir se faire respecter, s’adapter facilement et savoir garder son sang-froid dans des situations difficiles.

Jean-Marie : Etre responsable : le bien-être et la sécurité de mes hommes sont entre mes mains, savoir écouter et s’adapter à toute situation.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Bruno : Avant de s’engager, il faut être prêt à faire de nombreux sacrifices personnels. On ne choisit pas ce métier à la légère.

Jean-Marie : Il faut être passionné pour exercer ce métier, choisissez la spécialité qui vous correspond le mieux.

Nicolas : Un sous-officier change de régiment environ tous les 6 à 8ans, il faut donc aimer le changement et s’adapter facilement.

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : “Le grand saut”. 

100% gratuit, 100% utile. 

Ces métiers pourraient vous plaire...

Les (bons) conseils de bobby

Rechercher par centres d'intérêt

Et maintenant, on fait quoi ? On discute avec Bobby ou on le regarde ?

Echanger avec un Bobby

Allo, Bobby ?

Voir les vidéos

C'est parti !!!

your form was successfully submitted

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.