Professeur d’anglais

Le professeur d'anglais enseigne la langue et la culture anglophones dans les établissements d'enseignements.

Le métier

Bryan is in the kitchen !

Le professeur d'anglais est en charge d'enseigner la langue anglaise aux élèves du collège, du lycée, de l'université ou encore à des adultes et à des professionnels. Les publics auxquels il enseigne sont ainsi différents, et le professeur d'anglais sait adapter son cours en conséquence.

Ecoles à la une

Le +​

Voir un élève progresser et s'épanouir de plus en plus avec la langue ! Des congés alignés sur ceux des enfants : ce qui veut dire une vie de famille facilitée !

Échangez avec un professionnel

Qualités requises​

Le professeur d'anglais est un professionnel bilingue, doté d'une connaissance précise de la grammaire et de la culture anglophone. Pédagogue et patient, il doit être à l’écoute pour adapter ses cours au niveau de chaque classe.

Discutez avec un étudiant

Formations​

Pour devenir professeur d'anglais vous pouvez vous présenter à différents concours, selon le type d'établissement visé :

  • Capes (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré)
  • CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel)
  • Cafep (certificat d'aptitude aux fonctions d'enseignement du privé), pour les établissements privés sous contrat
  • Capet (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique)

Prenez RDV avec un coach

Concours​

Oui, l’accès au métier se fait par l’obtention du Capes.

Écoles​

Différentes écoles proposent de se former à ce métier comme l'INSPÉ Lille HdF avec le Master MEEF ou encore Paris 3 Sorbonne Nouvelle également avec le Master MEEF.

Salaire

1700€ en début de carrière, puis au bout de quelques années le salaire peut vite augmenter aux alentours de 3000€.

Conseil

Soyez pédagogue et observateur. Il est important d’utiliser tous les moyens disponibles pour attirer l’attention des élèves.

N’oubliez pas de transmettre votre savoir et PASSION !

Qui es-tu ?

Leire : Je suis Leire Irigoyen et je suis enseignante d’anglais au collège, dans l’académie de Créteil.

Quel est ton parcours ?

Leire : J’ai d’abord fait des études de sciences politiques, ensuite un master de sciences politiques de la ville, disons, et mon rêve à l’époque c’était de sauver la planète, de travailler dans le développement durable.

Donc, j’ai travaillé deux ans et demi dans un cabinet de conseil sur des sujets de développement durable, mais aussi des sujets plus larges de management, etc., avant de décider de changer de vie et devenir enseignante en Septembre 2019.

C’est quoi ton entreprise actuelle ?

Leire : Mon entreprise actuelle s’appelle… l’Education Nationale, et pour être plus précise, je travaille à l’Académie de Créteil, dans un collège en Seine Saint-Denis.

En quoi consiste le métier de professeur d’anglais ?

Leire : C’est loin d’être seulement enseigner, le métier d’enseignant a beaucoup de choses qu’on ne voit pas, notamment la préparation des cours, des séquences, des chapitres, celle des supports, des PowerPoint, ou encore des exercices qu’on va utiliser avec les élèves. Il y a aussi toute la correction des copies, des exercices, et il y a tout un côté supplémentaire qui change d’une semaine à l’autre, qui sont toutes les réunions par exemple, les conseils de classes à la fin de chaque trimestre, ou toute la relation avec les partenaires du collège tels que les parents.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

Leire : Les petites réussites. Ce n’est pas non plus ce moment d’« Eurêka » dont on parle parfois, mais juste des petites réussites qui nous donnent la sensation d’avoir réussi. Par exemple, ça peut être un élève qui est un peu en difficulté qui a une bonne note à un contrôle ou un autre élève qui utilise de manière spontanée un mot ou une phrase qu’on lui a appris la veille. Ce sont des petites réussites personnelles parce qu’on a l’impression d’avoir bien fait son travail, mais on le prend aussi et surtout comme des réussites pour les élèves, car évidemment, quand on les côtoie au quotidien, il y a une sorte de tendresse et d’attachement qui se créent et quand on les voit ne serait-ce que participer et être contents de l’avoir bien fait, c’est super.

La deuxième partie que j’aime bien, c’est la liberté que donne le métier d’enseignant. En fait, on a des horaires très précis, on a un programme à suivre, mais pour le reste on est libres d’organiser son temps et aussi d’organiser ses enseignements. Je dois mener mes élèves à tel niveau, mais c’est à moi de voir comment je veux le faire etc.

Et le moins ?

Leire : Je dois dire la gestion de classe, car parfois j’ai des petites classes de 6e… Et il faut souvent leur rappeler les règles du vivre-ensemble, et c’est vrai que ça peut être un peu pesant de temps en temps. « Ne frappe pas ton camarade avec la règle, [ou] ne jette pas de Tipp-Ex par la fenêtre » ; ça peut être un peu pesant, même si plus on avance dans sa carrière, je pense, plus on maîtrise ce côté discipline, de gestion de classe.

Et je n’aime pas non plus l’impuissance qu’on peut ressentir face à certains cas. On pense qu’en tant que prof on peut inspirer les élèves, et faire plein de choses, mais souvent on est confrontés aux limites de notre métier, et il y a des élèves qui ont des problèmes de comportement ou qui ont des difficultés scolaires, et souvent on n’a pas les outils pour vraiment les aider à surmonter ces difficultés. Et ça, ça peut être dur au quotidien.

Quelles formations pour devenir enseignant d’anglais ?

Leire : Il y a plusieurs options, je dirais d’abord qu’il y a deux voies ;  il y a la première voie, qui est celle de passer le concours pour devenir enseignant fonctionnaire, au moins pour enseigner au collège. Si on veut enseigner dans des institutions privées, c’est une autre histoire. Et il y a aussi la voie des contractuels, c’est-à-dire, avoir un contrat à durée déterminée avec le rectorat, avec une des Académies qu’il y a en France. Donc si on veut passer le concours, la voie la plus classique c’est de faire une licence et ensuite de faire un master qu’on dit MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation) qui prépare à passer le concours, ou on peut, comme j’ai fait, préparer le concours sans avoir eu cette formation préalable. J’avais fait une formation d’études de sciences politiques, mais il faut préparer le concours tout de même.

Et sinon, si on veut devenir contractuel, c’est une autre option, c’est bien parce qu’on est un peu plus libre, un peu moins dépendant des grosses structures de l’Education Nationale. Mais c’est aussi des contrats un tout petit peu plus précaires, et c’est comme ça que je suis rentrée dans l’Education Nationale moi-même, grâce à une association qui s’appelle Le Choix de l’École.

Quel est le salaire d’un professeur d’anglais ?

Leire : On va dire que les stagiaires qui débutent après le master commencent à 1500 euros… Mais au bout de trois ans de carrière, si on est prof principal, si on fait quelques heures supplémentaires, ça peut monter à 2000 euros net, assez facilement.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux professeurs d’anglais en devenir ?

Leire : Être prof, c’est top, c’est très bien… C’est difficile mais c’est très enrichissant, je dirais que si vous avez un petit doute, pour moi ce qui a déclenché le changement ça a été l’envie de faire un métier différent, c’est-à-dire, que la vie de bureau ne me convenait pas… J’ai trouvé ça un peu rigide etc., et en devenant enseignante, j’ai vraiment découvert que le travail peut être quelque chose de complètement différent.

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : “Le grand saut”. 

100% gratuit, 100% utile. 

Ces métiers pourraient vous plaire...

Les (bons) conseils de bobby

Rechercher par centres d'intérêt

Et maintenant, on fait quoi ? On discute avec Bobby ou on le regarde ?

Echanger avec un Bobby

Allo, Bobby ?

Voir les vidéos

C'est parti !!!

Play Video

your form was successfully submitted

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.