Officier de l’armée de l’air

L’officier(ère) de l’armée de l’air peut exercer son métier au sol comme dans les airs.

Le métier

L'officier(ère) de l'armée de l'air peut exercer différent métier. De pilote de chasse à commissaire de l’air en passant par officier(ère) des systèmes aéronautiques. Les officier(ère)s ont de nombreuses missions mais doivent pour autant participer à l’entrainement militaire, le tir et le parachutisme.

Ecoles à la une

Le +​

Vous pourrez travailler avec une équipe aussi passionnée que vous et en effectuant des tâches très variées.

Échangez avec un professionnel

Qualités requises​

Etre passionné(e) d’aviation, être précis(e), adroit(e), concentré(e) et savoir garder son sang-froid. Voilà les qualités dont vous devez disposer pour effectuer ce métier.

Discutez avec un étudiant

Formations​

Les formations sont différentes selon le niveau d’étude des candidat(e)s :
  • Pour intégrer l’Ecole de l’air il faut être issu(e) des classes préparatoires scientifiques de type MP, PC ou PSI.
  • Pour devenir commissaire de l’air, le(la) candidat(e) doit suivre une formation de 2 ans à l’Ecole du commissariat de l’air.
  • Les officiers(ères) sous contrat sont recruté(e)s soit comme élèves officier(ère)s navigant(e)s soit comme élève officier(ère) des corps des mécanicien(ne)s.

Prenez RDV avec un coach

Concours​

Chaque formation est accessible par un concours.

Écoles​

L’Ecole de l’air de Salon-de-Provence (13) forme à ce métier et aux spécialités qui vont avec.

Salaire

L 'officier(ère) de l’armée de l’air débutant gagne environ 2000 euros brut par mois, mais le salaire varie selon le métier choisi. Des primes et indemnités peuvent être versées en fonction des missions et de la taille de la famille de l’officier.

Conseil

Il faut avoir une grande capacité d’adaptation, car vous pouvez changer d’affectation environ tous les 3 ans. De plus, ayez un entrainement sportif intense afin de réussir les épreuves sportives du concours.
Contrairement à ce que son nom indique, l’officier de l’armée de l’air peut exercer son métier au sol, il est alors officier non navigant. Il peut être officier mécanicien, officier de base aérienne ou commissaire de l’air (gestion administrative). Bien sûr, il peut exercer aussi dans les airs. Il fait alors partie des officiers navigants. Il peut être pilote, navigateur officier systèmes d’armes ou convoyeur de l’air.

En quoi consiste le métier d’officier de l’armée de l’air ?

Christophe : Je suis pilote de chasse dans l’armée de l’air, j’assure des missions en escadron de chasse définies par l’armée de l’air. Je protège et défends mon territoire national. Je passe une grande partie de mon temps à l’entrainement militaire, le tir et le parachutisme. Toute mission se prépare d’abord au sol, puis je m’assure que mon appareil est opérationnel, je pilote l’aéronef de combat et une fois la mission terminée je fais un rapport à ma hiérarchie.
Carole : Je suis commissaire de l’air dans une base aérienne, je suis le conseil privilégié du commandant de base. J’effectue de nombreuses tâches administratives dans plusieurs domaines : ressources humaines, finances, juridique, achats, logistique… J’ai aussi un rôle comptable, je surveille et vérifie les comptes.
Frédéric : Je suis officier des systèmes aéronautiques, j’assure la mise en œuvre et le dépannage des aéronefs, des armements et des systèmes d’information et de communication. Je peux intervenir sur une base aérienne française ou en mission extérieure. J’anime et j’encadre des équipes de militaires techniciens de l’aéronautique ou spécialisés en systèmes d’information et de communication (SIC).

Qu’est ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Christophe : J’exerce un métier avec des personnes toutes passionnées par l’aéronautique.
Carole : La diversité, les tâches sont variées.
Frédéric : Travailler dans l’aéronautique, c’est un domaine qui m’a toujours attiré.

Qu’est ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Christophe : Je risque souvent ma vie.
Carole : Je peux être appelé à tout moment à servir en opérations extérieures.
Frédéric : C’est un métier parfois sous pression.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Christophe : Etre passionné d’aviation, être précis, adroit, concentré et savoir garder son sang-froid.
Carole : Apprécier la gestion, avoir le sens des responsabilités et savoir manager une équipe.
Frédéric : Etre rigoureux, organisé et savoir diriger une équipe.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Christophe : Il faut être passionné pour travailler dans l’armée de l’air.
Carole : Il faut avoir une grande capacité d’adaptation, car on change d’affectation environ tous les 3 ans.
Frédéric : Effectuer un entrainement sportif intense est nécessaire pour réussir les épreuves sportives du concours.

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : “Le grand saut”. 

100% gratuit, 100% utile. 

Ces métiers pourraient vous plaire...

Les (bons) conseils de bobby

Rechercher par centres d'intérêt

Et maintenant, on fait quoi ? On discute avec Bobby ou on le regarde ?

Echanger avec un Bobby

Allo, Bobby ?

Voir les vidéos

C'est parti !!!

your form was successfully submitted

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.