Créateur d’entreprise

Créateur d'entreprise, ça vous parle ? Le nom donne déjà des indications sur le métier, mais voyons cela avec plus de précision, voulez bien ?

Le métier

Un créateur d’entreprise crée des entreprises. BOUMMM. La révélation. Incroyable scoop. Je n’ai aucune explication plus précise à donner. Quel que soit son domaine, il crée une entreprise et la gère de A à Z. 

Ecoles à la une

Le +​

La liberté, assurément. La liberté de pouvoir faire ce qu’il veut, quand il veut, où il veut. Choisir son métier, son identité professionnelle. Aucun patron sur le dos. C’est ce qui plaît le plus dans ce métier. 

Échangez avec un professionnel

Qualités requises​

Aimer le risque, ça c’est sûr. Ne pas avoir peur de se ramasser, d’échouer et comprendre qu’un échec n’en est jamais un s’il est vu comme une leçon. Autonomie, débrouillardise, persévérance, confiance en soi sont des qualités qu’il vous faudra pour réussir à accomplir ce rêve. 

Discutez avec un étudiant

Formations​

Aucune formation à proprement parler, si ce n’est des notions en un peu tout, la compta, le juridique, le marketing, la gestion d’entreprise etc. Le reste s’apprend avec l’expérience.

Allez, on fonce. Plus vite ! 

Prenez RDV avec un coach

Concours​

Pas du tout de concours. Vraiment pas. Pas de panique, donc. Quoique. Mouahahah. Je plaisante, confiance ! 

Écoles​

L'école de la vie, mes frères et sœurs. 

Salaire

Le salaire dépend évidemment de l’activité et de la réussite de votre entreprise. En général, il ne tombe jamais vraiment la première année. Il est difficile de se payer au début car il faut rentabiliser l’investissement… Mais, patience. 

Conseil

Écoutez-vous. Le fond de vous, je veux dire. Qu’est-ce que vous désirez vraiment ? Eh bien, entendez cette voix qui vous dit que d’autres façons de travailler existent et que vous n’avez pas à vous retrouver enfermés dans un travail que vous n’aimez pas. Ensuite, prenez votre temps, ne vous précipitez pas. Apprenez à apprendre. C’est profond, je sais. Mais réel. Enfin, la passion et l’acharnement. On n’abandonne pas son rêve, il faut y croire. Croyez en vous, pariez sur vous. Voilà. Bisous. 

Audacieux et affranchi du monde classique de l’entreprise, le créateur d’entreprise se fabrique un métier sur mesure. Il choisit ses horaires et invente une façon de travailler qui lui ressemble. Il prend des risques et assure tout seul ses arrières d’un point de vue financier. 

Colombe, Flavio et Ruben nous ouvrent la voie d’un autre rapport au travail. 

En quoi consiste le métier de créateur d’entreprise ? 

Flavio : J’ai créée il y a deux ans, mon entreprise. Je suis peintre en bâtiment. J’interviens au domicile des particuliers pour réaliser des travaux d’assainissement et de rénovation. 

Ruben : Je suis potier d’art. J’exerce cette activité pour l’instant en parallèle d’un métier qui ne m’intéresse plus. J’espère d’ici quelques mois me consacrer uniquement à mes créations et les vendre sur Internet. 

Colombe : Je suis guide de voyage. J’accompagne de petits groupes sur des destinations. Je crée des devis, réalise des réservations, teste des destinations. 

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ? 

Colombe : J’ai une vraie liberté. Je peux voyager, choisir le genre de clients avec qui je veux travailler et m’accorder du temps libre quand j’en ai besoin. 

Flavio : Je n’ai pas de patron sur le dos. Je suis seul à décider et je gère mon planning comme je l’entends. 

Ruben : Le temps de création n’est pas un temps que l’on peut compter du point de vue de l’entreprise. Un pot peut me prendre 3 jours ou quelques heures. Je facture quelque chose de cohérent avec un certain savoir-faire. 

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ? 

Ruben : L’incertitude financière car les entrées d’argent d’un mois à l’autre sont aléatoires. 

Flavio : J’ai beaucoup de paperasse à gérer pour faire tourner l’entreprise. La gestion et la comptabilité me prennent beaucoup de temps. 

Colombe : Parfois, les gens restent fermés devant un devis. Ils oublient que travailler à son compte c’est aussi travailler. Ce n’est pas une voie classique, la famille ne se gêne pas pour me le rappeler. 

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ? 

Flavio : Je crois qu’il faut aimer un peu le risque. 

Ruben : Il faut être autonome, débrouillard, persévérant. 

Colombe : Ne pas avoir peur de ne pas être dans le moule pour ne pas douter de ce que l’on fait. Une certaine rigueur et de l’organisation sont nécessaires pour tenir son entreprise à flot. Vous êtes seul dans la barque alors que d’habitude 10 métiers sont nécessaires pour faire tourner une entreprise. 

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ? 

Colombe : Écoutez cette petite voix qui vous dit que d’autres façons de travailler sont possibles pour s’épanouir pleinement. 

Flavio : Prenez le temps de poser les choses avant de vous lancer. 

Ruben : La passion oui. Mais n’oubliez pas les parties pragmatiques, l’argent et la législation. 

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : “Le grand saut”. 

100% gratuit, 100% utile. 

Ces métiers pourraient vous plaire...

Les (bons) conseils de bobby

Rechercher par centres d'intérêt

Et maintenant, on fait quoi ? On discute avec Bobby ou on le regarde ?

Echanger avec un Bobby

Allo, Bobby ?

Voir les vidéos

C'est parti !!!

your form was successfully submitted

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.