Le métier

Le contrôleur du travail est là pour s’assurer que le droit du travail est bien respecté dans les entreprises de moins de 50 salariés. Ce métier, accessible sur concours, s’adresse aux hommes et femmes de terrain. Merci à vous...

Ecoles à la une

Le +​

Faire régner la justice et l'égalité.

Échangez avec un professionnel

Qualités requises​

Intégrité, sens de l'honneur, abnégation, altruisme, empathie, fermeté, force de caractère et autorité naturelle seront vos meilleurs potes, croyez-moi.

Discutez avec un étudiant

Formations​

Après la validation d’un bac + 2, vous pouvez vous présenter au concours de la Fonction Publique de Contrôleur du travail. Allez, on court.

Prenez RDV avec un coach

Concours​

Eh oui !!! Il y en a un !

Écoles​

Il existe plusieurs facultés un peu partout en France préparant à ce métier.

Salaire

Entre 1 500€ et 2 500€ par mois.

Conseil

Ne faites ce métier que s'il vous plaît, s'il vous plaît. AHAHAHA. Ayez une bonne culture générale (j'ai envie d'ajouter que tout le monde devrait en dire autant) et soyez curieux. Vous ne pourrez que progresser. Bisous.

Le contrôleur du travail est là pour s’assurer que le droit du travail est bien respecté dans les entreprises de moins de 50 salariés. Ce métier, accessible sur concours, s’adresse aux hommes et femmes de terrain.

Roland, Frédéric et Naïma nous parlent de leur métier, du quotidien, des qualités requises pour exercer, du salaire dans la profession.

En quoi consiste le métier de contrôleur du travail ?

Roland : Le rôle du contrôleur du travail est de faire respecter  le code du travail, de veiller à la sécurité et à la santé en entreprise. Il a la possibilité d’établir un procès-verbal ou même de stopper temporairement un chantier en cours. Il s’assure également de l’insertion professionnelle de jeunes ou des personnes handicapées dans l’entreprise, et lutte contre le travail des sans-papiers.

Frédéric : Le contrôleur du travail est chargé de faire appliquer le droit du travail au sein de l’entreprise. Il se réfère au code du travail, conventions et autres accords collectifs. Il vérifie tout : la durée du travail, le contrat, les conditions de travail, la santé et la sécurité. Il informe les entreprises sur les nouvelles normes et leur indique la démarche à suivre.

Naïma : Le contrôleur du travail est le lien entre l’entreprise et la législation du travail. Il travaille sous l’autorité d’un inspecteur du travail, et est chargé des entreprises de moins de 50 salariés. Son rôle est de veiller à la bonne application du code du travail. Il surveille si tout est au norme pour assurer les meilleures conditions de travail aux salariés (contrat de travail, conditions, sécurité, santé…). Ensuite, il rédige un rapport pour garder le suivi sur cette entreprise.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Roland : J’aime être sur le terrain, pouvoir discuter directement avec les gens.

Frédéric : J’adore ce métier car nous sommes sans arrêt en déplacements, on accompagne souvent l’inspecteur du travail.

Naïma : J’aime avoir la sensation d’être un peu « l’ange-gardien » des salariés. Je fais tout pour qu’ils travaillent dans les meilleures conditions possibles.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Roland : Les patrons violents, qui ne veulent rien entendre.

Frédéric : Notre rôle étant de faire appliquer la loi, nous sommes parfois mal accueillis par les dirigeants d’entreprise. Certains n’hésitent pas à hausser le ton, voire à en venir aux mains. Heureusement, c’est rare, mais ça arrive malheureusement.

Naïma : C’est parfois difficile de concilier la vie de famille et la vie professionnelle. C’est un travail qui génère pas mal de stress.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Roland : Il me semble primordial  d’avoir un bon équilibre mental et un physique solide pour exercer ce métier.

Frédéric : Il faut savoir se faire respecter, se faire écouter, savoir aussi écouter les autres, et avoir un bon sens du relationnel. Il faut également aimer le droit et être attaché à ce qu’il soit respecté.

Naïma : L’écoute, le dialogue, connaître ce dont on parle, et avoir un certain charisme, surtout quand vous êtes une femme.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Roland : Ayez une bonne culture générale.

Frédéric : Soyez curieux, et choisissez un bac + 2 qui vous servira pour le concours (droit, économie…).

Naïma : Pensez à faire ce métier uniquement si le poste vous plaît, et non parce que vous serez fonctionnaire, sinon, vous ne tiendrez pas longtemps.

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : “Le grand saut”. 

100% gratuit, 100% utile. 

Ces métiers pourraient vous plaire...

Les (bons) conseils de bobby

Rechercher par centres d'intérêt

Et maintenant, on fait quoi ? On discute avec Bobby ou on le regarde ?

Echanger avec un Bobby

Allo, Bobby ?

Voir les vidéos

C'est parti !!!

your form was successfully submitted

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.