Cartographe

Le cartographe s’occupe de la représentation d’un territoire, afin d’en augmenter la connaissance et d’en faciliter l’aménagement et la gestion.

Le métier

C'est la carte, dans Dora l'exploratrice. "Si tu dois aller quelque part, je te guiderai tu peux me croire, je suis la carte...". Pardon, je me suis égaré. Le cartographe, en réalité, c'est un fabricant de cartes. Il étudie la planète et établit des cartographies à l'aide des informations et des données que les topographes et équipes de terrain ont fait remonter. Compris ?

Ecoles à la une

Le +​

Le détail. LE DETAIL. LE DEEEEEEEE-TAAAAAAAAAAAIL. C'est vraiment ce qui lui plaît, l'étude au millimètre près. 

Échangez avec un professionnel

Qualités requises​

Curiosité et logique, mais aussi bonne capacité d'abstraction et précision d'orfèvre vous aideront à exceller dans ce métier. 

Discutez avec un étudiant

Formations​

Les diplômes existants pour devenir cartographe vont de BAC + 3 à BAC + 5, en voici quelques-uns :

  • Licence professionnelle aménagement du territoire et urbanisme, option cartographie ;
  • Master professionnel sciences et technologies mention géosciences ;
  • Master professionnel sciences humaines et sociales, mention sciences géographiques ;
  • Master professionnel sciences humaines et sociales, mention géographie ;
  • Diplôme d’ingénieur de l’école nationale des sciences géographiques.

Voilà. 

Prenez RDV avec un coach

Concours​

Il n'existe aucun concours pour devenir cartographe. On souffle. 

Écoles​

Il existe plusieurs écoles d'ingénieurs et facultés implantées un peu partout en France vous permettant de préparer un diplôme dans ce domaine. 

Salaire

Le salaire : entre 1 800€ et 2 100€ brut par mois, les amis. C'est pas vilain. 

Conseil

Trois conseils : ouvrez l'œil, élargissez votre champ de recherche (voyez loin et large) et apprenez l'anglais. Ah, j'en rajoute un, pratiquez une activité physique régulière. On finit en chanson : "J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la carte. J'suis la caaaaaaaaaarte". Voilà. Bisous. 

Le cartographe s’occupe de la représentation d’un territoire, afin d’en augmenter la connaissance et d’en faciliter l’aménagement et la gestion.

Pierrick, Ambre et Karl évoquent avec nous leur quotidien de cartographe.

En quoi consiste le métier de cartographe ?

Pierrick : Je suis ce qu’on appelait au 17e siècle un « fabricant de cartes ». J’exerce mes fonctions au sein d’une entreprise de cartographe de mission publique. Je travaille au sein d’un bureau d’études spécialisé et j’établis des cartographies à à l’aide des informations et des données que font remonter les topographes ou les équipes de terrain.

Ambre : Je travaille dans le service d’urbanisme de ma ville. Nous sommes une petite équipe, constituée d’un ingénieur cartographe, d’un technicien cartographe (moi-même) et d’un dessinateur-cartographe. L’objectif est de cartographier différentes données selon les cartes : les infrastructures, le nombre d’habitants, les représentations de l’espace, les religions, le réseau routier, le relief des sols etc.

Karl : Je travaille dans une entreprise de sous-traitance privée. J’utilise de plus en plus les systèmes d’information géographique (SIG), ainsi que des logiciels graphiques. Il m’arrive aussi d’interpréter les images aériennes et satellitaires.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Pierrick : J’aime étudier le détail, au millimètre près. C’est ce qui m’intéresse le plus dans mon métier, c’est cette capacité que nous avons à traduire la réalité sur papier.

Ambre : J’adore utiliser la simulation 3d dans mon travail. Cela nous permet de nous projeter sur un site ou terrain, par exemple.

Karl : Ce qui me fascine, c’est finalement les utilisations variées que l’on peut faire de la cartographie : télécoms, construction, météorologie, géographie, vie sociale et économique, etc.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Pierrick : Je trouve que je suis trop au bureau. Je souhaiterais me rendre plus souvent sur le terrain.

Ambre : Il n’y a pas tant de postes de disponibles que ça sur le marché. Pour ma part, j’ai eu de la chance, j’ai réussi un concours en interne.

Karl : J’ai l’impression que parfois, nos recommandations ne sont pas toujours écoutées. C’est un peu frustrant.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Pierrick : De la curiosité, de la logique et une bonne capacité d’abstraction.

Ambre : La maîtrise de l’outil informatique, le sens du travail en équipe et la capacité à travailler en mode projet.

Karl : Le sens du détail et la capacité à comprendre les enjeux sous-jacents.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Pierrick : Je leur conseille d’ouvrir l’œil, car les opportunités sont rares et elles sont vite prises.

Ambre : Élargissez votre champ de recherche : service public, entreprise privée, bureau d’études etc.

Karl : N’oubliez pas de parfaire votre anglais.

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : “Le grand saut”. 

100% gratuit, 100% utile. 

Ces métiers pourraient vous plaire...

Les (bons) conseils de bobby

Rechercher par centres d'intérêt

Et maintenant, on fait quoi ? On discute avec Bobby ou on le regarde ?

Echanger avec un Bobby

Allo, Bobby ?

Voir les vidéos

C'est parti !!!

your form was successfully submitted

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.