Ascensoriste

Vous possédez des notions de mécanique, électronique, électriques, hydraulique ou en automatismes ? Le métier d’ascensoriste pourrait vous intéresser.

Le métier

Ça monte, ça descend, ça bloque, ça fait paniquer et ça sent l’urine parfois, vous avez deviné ? Oui, un ascenseur. Sachez que des professionnels, qui doivent s’occuper d’entretenir et de rénover ces bijoux (quand on vit au 13ème étage), afin de nous faciliter la vie. Ces héros de l’ombre sont les ascensoristes. 

Ecoles à la une

 

Le +​

Quand on aime se déplacer, travailler avec ses mains, rencontrer de nouveaux clients, découvrir de nouvelles entreprises, et réparer les gros appareils d’une manière générale, on ne peut qu’adorer le métier d’ascensoriste. 

Échangez avec un professionnel

Qualités requises​

Savoir se maîtriser, être doué de ses mains, en forme physiquement, débrouillard, inventif, réactif, efficace, rigoureux, et avoir une connaissance parfaite de la technique (mécanique, hydraulique, électricité, informatique, etc.), c’est ce qu’il faut nécessairement à un ascensoriste pour être légendaire. 

Discutez avec un étudiant

Formations​

Les formations qui sont recherchées par les employeurs sont de l’ordre du baccalauréat profession ou du BTS :

  • Électrotechnique ; 
  • Énergie ;
  • Équipements communicants ;
  • Maintenance des équipements industriels ;
  • Technicien ascensoriste ;
  • BTS maintenance industrielle.

Prenez RDV avec un coach

Concours​

Aucun concours, les amis. 

Écoles​

Vous pouvez vous former grâce à des entreprises : Koné, Otis, Schindler, Thyssenkrupp...

Salaire

Un ascensoriste peut gagner du SMIC à 2 200€ brut par mois, avec quelques petites primes sympathiques. 

Conseil

Montrez-vous disponibles, car la réactivité est nécessaire dans ce métier. Appliquez les règles et les normes en vigueur, pour parfaire votre travail. Ayez le sens du dialogue, sachez communiquer avec les clients, mais aussi avec les usagers. Enfin, petit conseil personnel : pensez à prendre un masque avec vous, pour limiter l’arrivée des odeurs de pipi aux portes de vos voies respiratoires. 

Vous êtes habile de vos doigts et possédez des notions de mécanique, électronique, électriques, hydraulique ou en automatismes ? Le métier d’ascensoriste pourrait vous intéresser.

Éric, Rayan et Raphaël nous parlent de leur métier : quelle formation, quelles compétences et quels inconvénients.

En quoi consiste le métier d’ascensoriste ?

Éric : Mon travail consiste à entretenir et à rénover les ascenseurs et les escaliers mécaniques. Par ailleurs, je m’occupe aussi de mettre en place les tests réglementaires de remise en service.

Rayan : Je travaille pour une société de sous traitance spécialisée dans l’entretien et la maintenance des ascenseurs et monte-charge.

Raphaël : J’assure au quotidien diverses missions : installation d’ascenseur, maintenance, rénovation, assistance aux utilisateurs.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

Éric : Je suis un manuel et j’aime me déplacer. Le métier d’ascensoriste me permet de réunir ces deux éléments importants pour moi.

Rayan : J’aime bien rencontrer de nouveaux clients, découvrir de nouvelles entreprises. En effet, nous intervenons dans des immeubles résidentiels, des hôpitaux, des gares, des centres commerciaux.

Raphaël : J’assure la réparation d’ascenseurs, mais aussi de portes automatiques, escaliers mécaniques, trottoirs roulants, monte-charge, téléphériques.

Qu’est-ce que vous aimez le moins dans votre métier ?

Éric : Il y a pas mal d’astreintes. On est amené à travailler la nuit ou durant les jours fériés quand il s’agit d’une extrême urgence.

Rayan : Il faut aussi gérer la colère des habitants ou leur panique lorsqu’ils sont coincés dans un ascenseur. Pas si simple.

Raphaël : On passe parfois beaucoup de temps dans les embouteillages.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

Éric : Il faut être maître de soi, habile de ses mains, débrouillard.

Rayan : Pour moi, on doit être réactif, rapide et efficace.

Raphaël : Il faut posséder de nombreuses connaissances techniques : mécanique, électricité, hydraulique, électronique, informatique, automatismes. Il faut aussi être en bonne forme car c’est un métier assez physique.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer ce métier ?

Éric : Il faut savoir que c’est un métier qui demande beaucoup de réactivité et disponibilité (astreintes, nuit, jours fériés, horaires tardifs…)

Rayan : L’application des règles de sécurité est un élément primordial de notre métier.

Raphaël : N’oubliez pas que le sens du dialogue doit aussi faire partie de nos qualités. Nous sommes en effet en contact quotidien avec les professionnels du bâtiment, les architectes, les organismes de logements sociaux, les syndics, les copropriétaires et bien sûr les habitants.

Ce métier vous plait ? Partagez 🙌

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram

Pour quels métiers êtes-vous fait(e)s ?

Découvrez le 1er test d’orientation / reconversion en vidéo interactive intitulé : “Le grand saut”. 

100% gratuit, 100% utile. 

Ces métiers pourraient vous plaire...

Les (bons) conseils de bobby

Rechercher par centres d'intérêt

Et maintenant, on fait quoi ? On discute avec Bobby ou on le regarde ?

Echanger avec un Bobby

Allo, Bobby ?

Voir les vidéos

C'est parti !!!

your form was successfully submitted

Message envoyé 🚀

Votre message a été envoyé avec succès. Vous devriez recevoir une réponse d’ici peu

Le concept FicheMetier.fr vous plait ?

Parlez-en autour de vous en cliquant sur l’un des réseau ci-dessous :

Important: Si c’est la première fois que vous contactez un ambassadeur, pensez à valider le mail de confirmation qui vous a été envoyé.